( TUTO ) : Vérification allumage 500 GSE

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
christian01
Messages : 2310
Inscription : dim. avr. 15, 2007 10:47 am
Moto(s) :
Localisation : Ain ( Bugey )

( TUTO ) : Vérification allumage 500 GSE

Message par christian01 » ven. déc. 18, 2015 12:32 pm

Schéma théorique du circuit d'allumage de la 500 GS/GSE


Image





En dehors des problèmes de faisceaux, fils et connecteurs,
trois choses peuvent tomber en panne :

-- capteurs
-- TCI
-- bobines



=================================================

Les capteurs

( de type électro-magnétique, bobinage sur âme en fer doux )



selon les années ,
platine d'allumage à 2 capteurs, puis platine à un seul capteur ( 1997 en même temps que les carbus 34mm )


Image



Déconnecter auparavant le faisceau des capteurs,
puis mesurer la résistance des capteurs :

d'une part directement aux plots de soudure

d'autre part au connecteur du faisceau
( le faisceau est souvent usé, coupé et en court-circuit )



Image

Résistance de 250 à 420 ohms

( à noter qu'on peut poser en dépannage un plateau à 2 capteurs en lieu et place d'un plateau à 1 capteur )

=================================================


Les 3 modèles du boitier d'allumage TCI.

de gauche à droite, du 1er au dernier
( 1989-1996 ) ( 1997-2001 ) ( 2001-2005 )

( le 1er modèle utilise 2 capteurs, les autres 1 seul capteur )

Image


Faute d'appareil ou de matériel de vérification, on se dépanne tout simplement par un échange du TCI.






=================================================


Une bobine d'allumage classique, c'est :

---- un circuit primaire avec ses 2 bornes d'alimentation ( + et - )
à repérer, car une bobine se vérifie débranchée

---- un circuit secondaire avec sa sortie Haute Tension vers la bougie


Image




Circuit primaire :

entre les 2 petites bornes ( + et - ) : résistance de 3 à 6 ohms.



Image


Circuit secondaire :

entre la borne négative et la sortie HT
( ici mesure préconisée par Suzuki en incluant fil de bougie et antiparasite )
résistance de 18 à 30 kilohms.

Image



en principe il faut pour cette vérification utiliser la sortie HT et la borne négative
mais il n'y a pas de différence notable de lecture en utilisant l'une ou l'autre des 2 bornes ( + et - )
( la plus petite ou la moins large des 2 cosses est le négatif )







A noter :

les bobines de la 500 GSE sont identiques aux bobines des motos Ducati ( tous modèles carbu, sauf quelques exceptions )




================================================





Il s'agit ici d'un contrôle statique qui pourra déjà
largement vous faire avancer dans la recherche de panne,

j'ajoute qu'il vous faut une lecture stable à l'ohmètre, sans variation,
pour cela tester la bobine ou le capteur pendant au moins 30 secondes, voire une minute et plusieurs fois.

Si des variations apparaissent, bobinage HS.

mais tout bobinage contrôlé OK de cette façon à froid
peut disfonctionner à chaud,

et à chaud bobines HT ou capteurs
peuvent déclencher des pannes aléatoires , ponctuelles ou intermittentes,

dans ce cas :
contrôle à chaud ( ou lors de la panne ) des éléments suspects
( même méthode et même valeurs que lors d'un contrôle à froid )


pour les cas désespérés ou insolubles par le motard lambda,
voir un électricien automobile
( espèce protégée et en voie de disparition )
possédant un banc ou un éclateur pour vérifier tout ça !




Penser aussi à la solution la plus simple :
un échange de pièces !
Dernier sondage : un CRS sur trois est aussi con que les deux autres.

Avatar de l’utilisateur
christian01
Messages : 2310
Inscription : dim. avr. 15, 2007 10:47 am
Moto(s) :
Localisation : Ain ( Bugey )

Re: ( TUTO ) : Vérification allumage 500 GSE

Message par christian01 » lun. mai 27, 2019 12:03 pm

Up !
Dernier sondage : un CRS sur trois est aussi con que les deux autres.

Répondre